46. Collection Concorde - Pièces Moteur Concorde: Pièces Moteurs Diverses

18 mars 2008

Pièces Moteurs Diverses

1- Trompe à air circuit de refroidissement, Avril 1977. Achetée pendant la vente aux enchères Concorde à Toulouse du 28 Septembre au 01 Octobre 2007








Documentation sur le système de conditionnement d'air installé sur Concorde incluant l'utilisation de trompes à air :


Autre documentation sur le système de conditionnement d'air du Concorde publié dans le magazine Interavia (Janvier 1966) :



2- Vanne d'éjection conditionnement d'air HSD Limited, Référence: 66 367 248 00 - Novembre 1976. Achetée pendant la vente aux enchères Concorde à Toulouse du 28 Septembre au 01 Octobre 2007






Photos Artistiques d'une Vanne Éjection Air : Galerie d'Art






Documentation sur la vanne d'éjection conditionnement d'air du Concorde :



Documentation sur le système de conditionnement d'air installé sur Concorde incluant l'utilisation d'une vanne d'éjection conditionnement d'air :


Autre documentation sur le système de conditionnement d'air du Concorde publié dans le magazine Interavia (Janvier 1966) :



3- Vanne régulateur débit d'air, HSD Limited, Référence: 66 367 478 00 - Mai 1973

Objet faisant parti des objets proposés lors de la vente aux enchères chez Maitre Labarbe à Toulouse en Septembre 2007 et adjugé pour 10 000 euros (lot numéro 265) et 16 000 euros (lot numéro 467)





Documentation sur la vanne régulateur débit d'air du Concorde :



Documentation sur le système de conditionnement d'air installé sur Concorde incluant l'utilisation d'une vanne régulateur débit d'air :


Autre documentation sur le système de conditionnement d'air du Concorde publié dans le magazine Interavia (Janvier 1966) :



4- Turbine à gaz de servitude "Emeraude" montée sur le Prototype Concorde, MicroTurbo, Référence: 005_01 AL 12 - Septembre 1970

Cette turbine à gaz (GTS - Gas Turbine Starter) avait principalement pour rôle d'assurer le démarrage au sol du moteur OLYMPUS. N'ayant jamais fonctionné correctement et de façon permanente, elle n'a pas été retenue pour le Concorde de pré-série et de série.

















"(...) Pour vous donner un exemple, le premier jour où on a sorti l'avion du hangar, donc ce 04 février 1968 pour ce mini point fixe, on a dû se mettre à bord vers 9.00 - 9.30 heures du matin, et je crois qu'on a réussi à mettre UN réacteur en route au ralenti que vers 5.00 heures du soir. Le système de démarrage, ça n'a rien à voir avec ce qui existe sur les avions actuels,
le système des démarrages du prototype à travers le GTS était une spécificité prototype qui était très intelligent, comme conception, avec une prise en charge du relais d'accessoires en cas de panne moteur. Mais c'est une petite machine, on l'appelait la petite machine d'ailleurs entre nous, la petite machine nous a fait des soucis jusqu'au bout de la vie des prototypes, y compris dans sa fonction de démarreur. (...)"

Henri Perrier, extrait de conférence, Musée de l'Air et de l'Espace, Le Bourget.


Documentation sur la turbine à gaz MicroTurbo installée sur prototype Concorde :



5- Clapet moteur monté sur le Prototype Concorde, SEMCA, Référence: 66 545 175 00 - Septembre 1970




Photos Artistiques du Clapet Moteur : Galerie d'Art



6- Clapet moteur (surpression) monté sur Concorde Série, SEMCA, Référence: 66 845 2475 00 - Mai 1978








7- Bidon d'Huile supersonique d'ExxonMobil Aviation. Huile testée et utilisée sur Concorde à partir de 1976

Mobil Jet Oil II est un lubrifiant à turbine à gaz de type aéronautique haute performance formulé avec une combinaison d'un fluide de base synthétique hautement stable et d'un ensemble d'additifs chimiques unique.
La combinaison offre une stabilité thermique et oxydative exceptionnelle pour résister à la détérioration et à la formation de dépôts à la fois dans les phases liquide et vapeur, ainsi qu'une excellente résistance à la formation de mousse.
La plage de fonctionnement effective de Mobil Jet Oil II est comprise entre -40ºC (-40 ºF) et 204 ºC (400ºF).






8- Ailette de collection du moteur Concorde Olympus 593 fixée sur un socle plexiglas avec le sigle Concorde Air France, la date du premier vol commercial le 21 Janvier 1976 et du dernier vol commercial du Concorde le 31 Mai 2003. Cette ailette provient du 6ème étage du compresseur Basse Pression (LP) du moteur Olympus 593. Elle a été offerte à certains VIP et privilégiés d'Air France suite à l'arrêt des vols en 2003. Dimensions avec socle : 25 * 12 * 7cm





Documentation sur le moteur Olympus 593 et son fonctionnement :







Compteur d'accès :